Antisémitisme : 21% des Français de 18 à 24 ans n’ont jamais entendu parler de la Shoah

Cette enquête a été menée auprès de 7 000 personnes sur 7 pays (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Pologne, Hongrie, Suède et Autriche). Les stéréotypes antisémites sont encore bien vivants sur le vieux continent. La France fait notamment office de mauvais élève concernant la mémoire de la Shoah.

Mis en ligne le 21 décembre 2018 Imprimer Imprimer

Des chiffres qui font froid dans le dos. Le 27 novembre, CNN a publié un sondage résultant d’une étude sur l’état de l’antisémitisme en Europe. Et le moins que l’on puisse dire, comme le souligne justement le média américain, c’est que « les stéréotypes antisémites sont encore bien vivants » sur le vieux continent.

Notamment en France, un pays qui fait office de mauvais élève concernant la mémoire de la Shoah. Et pour cause, 8% des Français affirment n’en avoir jamais entendu parler. Un chiffre qui grimpe à 21% chez les Français âgés de 18 à 24 ans. À l’échelle européenne, un tiers des sondés affirme « ne pas connaître grand chose » à l’Holocauste.

L’influence des juifs dans le monde

L’enquête menée pour CNN nous enseigne également que 20% des Européens pensent que les juifs ont trop d’influence dans le monde. Par ailleurs, un quart des sondés estime que les juifs ont trop d’emprise dans le monde des affaires et de la finance, et qu’ils pèsent également dans les guerres et les conflits mondiaux. 17% pensent la même chose pour la politique et 19% pour les médias.

Outre ces enseignements, l’enquête révèle que quasiment un Européen sur cinq pense que l’antisémitisme qui s’observe dans leurs pays n’est qu’une réponse au comportement de leurs compatriotes juifs. Autre chiffre intéressant, un Européen sur 7 estime que les juifs représentent 20% de la population mondiale, alors que la réalité est de 1%.

Concernant Israël, 54% des sondés reconnaissent la légitimité de l’État hébreux. En revanche, un tiers des Européens estiment que qu’Israël utilise la Shoah pour justifier sa politique. Pour autant, seulement 10% des sondés affirment avoir « une attitude défavorable » à l’égard des juifs.

Cette enquête a été menée auprès de 7 000 personnes sur 7 pays (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Pologne, Hongrie, Suède et Autriche).

Source : Le HuffPost

______________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail