Amazon retire de la vente des livres écrits par des personnes affirmant être sorties de l’homosexualité

la décision d’Amazon n’est pas une surprise, car la culture d’aujourd’hui cède aux objectifs du mouvement politique LGBTQ, qui a toujours exigé le silence face à toute désapprobation de l’homosexualité.

Mis en ligne le 18 juillet 2019 Imprimer Imprimer

La plateforme Amazon a retiré de sa vente en ligne des livres écrits par des personnes affirmant être sorties de l’homosexualité, rapporte le Christian Post dans un article daté du 9 juillet. Le site d’information cite notamment les travaux d’Anne Paulk du réseau Restored Hope et ceux du conseiller pastoral et auteur Joe Dallas.

Pour ce dernier, auteur du livre Desires in Conflict : un espoir pour les hommes qui luttent avec une identité sexuelle, « la décision d’Amazon n’est pas une surprise, car la culture d’aujourd’hui cède aux objectifs du mouvement politique LGBTQ, qui a toujours exigé le silence face à toute désapprobation de l’homosexualité », a-t-il déclaré dans un courriel adressé au Christian Post. Face à la pression de militants LGBT, Amazon avait déjà retiré de la vente les livres du psychologue catholique Joseph Nicolosi, décédé en 2017, qui proposait des thérapies réparatrices pour les homosexuels.

« Ce serait terriblement naïf de penser que cela s’arrêtera là. Tout d’abord, le mouvement LGBTQ convaincra la culture qu’il est dangereux de dire aux homosexuels qu’ils peuvent changer. Ensuite, ils convaincront que le fait d’appeler l’homosexualité comme un péché est dangereux. Enfin, le gouvernement dira aux pasteurs d’Amérique ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas dire sur ce sujet, et la culture l’approuvera », s’alarme Joe Dallas.

En réponse au retrait des livres, l’association Voice of the Voiceless, un groupe d’anciennes personnes homosexuelles, a lancé une pétition demandant à Amazon de faire marche arrière, accusant la société de «censure injuste».


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail