Statistiques 2019 des actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes

Le ministère de l’Intérieur a publié sur son site les « statistiques 2019 des actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes ». Dans ce communiqué, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nuñez, secrétaire d’État, dénoncent ces « expressions » et « actes de haine ».

Mis en ligne le 28 janvier 2020 Imprimer Imprimer

« Les expressions et les actes de haine, qu’ils visent une origine ou une appartenance religieuse, qu’ils prennent la forme de la violence physique ou relèvent de la menace verbale, constituent une atteinte intolérable à notre projet commun, aux fondements de notre pacte social et républicain. Le ministère de l’intérieur, dont les actions s’inscrivent dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, demeure pleinement mobilisé. »

Le ministère commence par lister les faits survenus en 2019.

  • 687 faits antisémites, soit 151 actions et 536 menaces. En 2019, les faits à caractère anti-sémite ont connu une hausse de 27% par rapport à l’année 2018.
  • 1052 faits antichrétiens, 996 actions et 56 menaces. Un nombre « stable » par rapport à l’année 2018.
  • 154 faits antimusulmans, 63 actions et 91 menaces. Un nombre « relativement faible » selon le ministère.
  • 1142 faits à caractère raciste et xénophobe, 165 actions et 977 menaces, en augmentation par rapport à 2018.

Pour Christophe Castaner et Laurent Nuñez, il s’agit d’une « atteinte intolérable à notre projet commun ».

« Les expressions et les actes de haine, qu’ils visent une origine ou une appartenance religieuse, qu’ils prennent la forme de la violence physique ou relèvent de la menace verbale, constituent une atteinte intolérable à notre projet commun, aux fondements de notre pacte social et républicain. Le ministère de l’Intérieur, dont les actions s’inscrivent dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, demeure pleinement mobilisé. »

Le ministère en vient alors à citer ses différentes actions de prévention et de protection des sites sensibles : réseau d’enquêteurs formés à la lutte contre la haine, référent racisme et antisémitisme dans les groupements de gendarmerie, partenariats avec la DILCRAH et la LICRA, plateforme de mise en relation avec les enquêteurs disponible en continu, plateforme favorisant les signalements (PHAROS) ainsi que la création d’une cellule nationale de lutte contre les crimes de haine (ASTREE).

Christophe Castaner et Laurent Nuñez terminent leur communiqué (1) en évoquant le 75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz.

« Alors que nous commémorons le 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, la permanence de la haine antisémite, et plus généralement l’inquiétante banalisation des propos et comportements racistes et xénophobes, appellent un sursaut de conscience de notre société ainsi qu’une condamnation ferme et claire de l’ensemble des responsables politiques qui s’inscrivent dans le champ républicain. »

M.C

Source : Info chrétienne

_______________________________________

(1) Télécharger le Communiqué complet

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail