22 janvier : Marche pour la Vie à Paris

La décision d’avorter est souvent le fruit d’une lâcheté collective qui abandonne la femme en la sommant de faire un choix alors qu’elle est précisément dans une situation qui demande un engagement et des encouragements.

Mis en ligne le 13 janvier 2017 Imprimer Imprimer

L’avortement, on en parle comme une réalité extérieure à la vie intime des femmes, comme une conquête sociale irrévocable, un droit fondamental.

Pourtant, si l’on s’intéresse de plus près à ce que représente l’IVG dans la vie d’une femme, tout se joue pour elle dans le temps très court qui sépare la découverte d’une grossesse de la date limite pour y mettre fin légalement.

Les conséquences d’une grossesse sur la vie de tous, et les exigences qu’elle va demander  à chacun sont telles, que les proches préfèrent éluder la question de la responsabilité. Par des réponses évasives ils font porter le poids de la décision sur les épaules de la mère en espérant qu’elle choisira l’IVG.

La décision d’avorter est donc souvent le fruit d’une lâcheté collective qui abandonne la femme en la sommant de faire un choix alors qu’elle est précisément dans une situation qui demande un engagement  et des encouragements.

Chaque enfant à naitre nous interpelle collectivement :
Avez-vous suffisamment confiance en l’avenir pour m’accueillir ?
Etes-vous vraiment présents auprès de ma mère pour affronter avec elle les difficultés que provoque ma venue ?

N’en déplaise aux politiques, les Français souffrent de l’IVG et considèrent ce dernier comme un mal nécessaire et non comme un droit qu’il conviendrait de célébrer. Nous portons tous, et depuis trop longtemps, le poids de cet échec collectif lié à nos démissions et notre incapacité de garantir à une jeune femme que son enfant ne viendra pas gâcher sa vie …la nôtre.
La Marche pour la Vie veut promouvoir un modèle de société qui ne banalisera plus l’Interruption Volontaire de Grossesse et demande pour cela qu’une vraie politique d’éducation, de prévention et d’assistance soit mise en place pour les futurs parents afin de leur éviter à tout prix l’épreuve de l’avortement.
En prévision des élections présidentielles et législatives, alors que le gouvernement socialiste n’a cessé durant cinq ans de promouvoir l’IVG, la Marche pour la Vie invitent tous les Français à rejoindre la manifestation parisienne du 22 Janvier 2017.

Source : Marche pour la Vie

_____________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail